CLAPERON, Maurice

Chasses et pêches aux îles Saint-Pierre et Miquelon

Saint-Pierre, Imprimerie du Gouvernement, 1889

TRÈS RARE AMERICANA DE CHASSE ET DE PÊCHE IMPRIMÉ À SAINT-PIERRE ET MIQUELON

Seconde édition, la plus complète
In-12 (194 x 126mm)
COLLATION : 3 feuillets non chiffrés : un feuillet blanc où figure l’envoi, le frontispice, et le titre, 247 pp., et 1 feuillet non chiffré de table
ILLUSTRATION : frontispice humoristique gravé sur bois d’après W. Gill représentant un pêcheur, un chasseur et un lièvre pêchant, cette gravure est reprise sur le plat supérieur de la couverture
ENVOI autographe signé : À mon ami, M. Carpentier, Lieutenant de Vaisseau, souvenir d’un pays qu’il a beaucoup pêché et visité, Saint-Pierre 7 août 1889
RELIURE SIGNÉE DE G. QUERRUEL. Dos et coins de percaline rouge, plats de papier marbré rouge, les deux plats de la couverture imprimée conservés, tranches mouchetées
PROVENANCE : bibliothèque cynégétique Henri Parent (ex-libris) -- bibliothèque du Verne d’Orcet
RARETÉ : aucun exemplaire sur le marché selon RBH, ABPC, Gazette de Drouot, Vialibri pour aucune des deux éditions de 1885 et 1889. La BnfFet la Bibliothèque Diderot de Lyon sont les seules collections publiques françaises à ne posséder que cette édition de 1889. Aux États-Unis, seule Yale possède un exemplaire de l’édition de 1885 tandis que Princeton est sans doute la seule université américaine à détenir cette édition de 1889. Les deux éditions manquent à la Library of Congress

Petite déchirure sans manque à la couverture

Selon Thiébaud, l’édition originale publiée à Saint-Pierre en 1885 présente 185 pages de texte. Celle-ci, la plus complète, offre 247 pages. Elles sont, selon le bibliographe, “fort rare en France”. Aucun exemplaire de l’une des deux éditions n’a été présenté sur le marché depuis plusieurs décennies. Maurice Caperon (1846-1907) fut Chef du Service judiciaire aux Îles Saint-Pierre et Miquelon sur lesquelles il habita pendant vingt-huit ans. Il occupa plusieurs fois la fonction de Gouverneur des Îles et publia un ouvrage abondamment illustré sur l’archipel : Les Colonies françaises. - Saint Pierre et Miquelon (Paris, 1900). Entre les deux éditions de 1885 et 1889, Caperon publia un autre ouvrage titré Chasses et pêches aux îles Saint-Pierre et Miquelon. [Prologue, l'isthme de Langlade] qui, en 108 pages, fait la seule description géographique de l’isthme de Langlade et ne contient pas les mêmes textes de chasse et de pêche (quelques exemplaires institutionnels : Columbia, Harvard, Cambridge). Cet ouvrage de 1887 est d’ailleurs annoncé au verso du titre de notre exemplaire.

Le texte de l’édition la plus complète, celle de 1889, est à bien des égards passionnant. L’auteur se livre avec passion, sur ces îles déshéritées, à la chasse aux oiseaux de mer, aux lapins, aux calculots (macareux moines), à la perdrix et aux “loups-marins” (phoques). Un chapitre est consacré à chaque type de chasse. De même, il pêche la morue, la truite, le homard, l’anguille, le hareng, le capelan et l’encornet.

BIBLIOGRAPHIE : J. Thiébaud, Bibliographie des ouvrages français sur la chasse, col. 149

BKS : 11258

Plus d'informations : jean-baptiste@deproyart.com

 

Exposition publique à la librairie sur rendez vous uniquement