DELTON, Georges

Tir aux pigeons d'Ilidze - Sarajevo

Paris et Nice, 1895

“VOILÀ LES DELTON” : TITRE D’UNE EXPOSITION DU MUSÉE DE LA CHASSE EN 2014.

PRÉMONITOIRE : CONCOURS DE TIR AUX PIGEONS À SARAJEVO EN 1895; PARTIE DE CHASSE AU MONT IGMAN ET CHASSE AU FAUCON

ÉDITION ORIGINALE  

In-folio oblong
ILLUSTRATION : 82 photographies à l'albumine imprimées avec leur légende, 48 mesurent 165 x 230mm, 34 mesurent 120 x 170mm ; elles sont contrecollées au recto ou au verso de feuillets cartonnés, avec leur serpente d'origine ; les titres sont calligraphiés à l'encre noire en dessous des photographies   
PIÈCE JOINTE : Le Sport universel illustré, daté du 1er janvier 1896, 16 pages, le journaliste Jean Romain rend compte de cette compétition de Sarajevo dans les pp. 7 à 10
RELIURE DE L'ÉDITEUR. Demi-chagrin rouge à coins, titre doré sur les plats, papier de garde doré  

Le contenu peut se décrire ainsi. D'abord une grande section de portraits en situation : 1. La première photographie représente les gagnants du prix, soit le comte Gazoli, MM. Galetti, Guidicini, Riva et Calari. 2. Les indigènes débutants et gagnants. 3. Capitaine Day. 4. Comte Voss. 5. M. Carlari. 6. M. de Poizat. 7. M. de Vojnich. 8. M. Galetti. 9. Comte de Robiano (Belgique). 10. Comte Bernstdorff (Allemagne). 11. M. Berridge. 12. M. Hubert Bruneel. 13. Comte Gatterburg (Autriche). 14. Comte Trauttmansdorff (Autriche). 15. Maire de Maubeuge. 16. Comte Gajoli. 17. M. de Sibrick. 18. Comte Dankelmann (Allemagne). 19. M. Riva. 20. M. Guidicini. 21. Baron Léon de Lunden (Belgique, médaille d'or du tir au pigeon aux Jeux Olympiques de 1900, seule édition des J. O. à comporter cette épreuve). 22. M. Cortese. 23. Colonel Holder. 24. M. Binder. 25. Capitaine de Rath. 26. Chevalier E. de Horowitz. 27. Despic'. 28. Hourchid Efendi. 29. Mustapha Mulalic. 30. Ibrahim-Beg Kapetanovic, maire de Mostar de juin 1890 à janvier 1897. 31. Arif-Beg Bachagitch. 32. Becir-Beg Gavran. 33. Mehmed-Beg Kapetanovic Ljubusac (1839-1902), Maire de Sarajevo (1893-1899), poète et historien auteur de six livres (en bosniaque). 34. Anonyme musulman. 35. M. Mainetto Ghido. 36. M. Yull. Cette section s'achève sur la photographie n°37. MM. Moser, Blondin, Horowitz, baron Pereira, qui sont les organisateurs de la compétition.   

Puis, dans un format plus grand apparaissent quelques scènes de chasse : 38 et 39. Chasse au mont Igman. 40. Repos. 41-42-43. Départ pour la chasse au faucon. Ilidze. 44. Cheveaux du pays et chasse. 45-46. Départ pour la chasse au faucon.   Enfin toute une série de photographies représentent le lieu de la compétition et ses environs ainsi que des scènes de genre dans le goût orientalisant du XIXe siècle : 47-48-49. Le Stand. Tribune des Dames. 50-51. Les Bâtiments vus de face et de dos. 52. Le public bosniaque. 53-54-55-56-57-58-59. Ilidze, et les hôtels où résidèrent les compétiteurs : Hôtel Hungaria, Hôtel Austria, Hôtel Bosna - c'est à l'hôtel Bosna que résidait François-Ferdinand avant son assassinat, on remarque aussi la belle photographie d'un kiosque, etc. 60. Gornge Butmir. Village bosniaque. 61. Bosanka Rnar. Maison de paysans catholiques. 62-63. Maison de paysans bosniaques. 64-65. Bosniaques revenant du marché de Sarajevo. 66. Boeufs. 67. Marché de Sarajevo. 68. Sarajevo. La Bosna. 69. Alifakovac. Cimetière turc. Sarajevo. 70. Le défilé de Miljack. Sarajevo. 71. Vue de Sarejov. 72. Han ou Chan. Cour d'auberge un jour de marché à Sarajevo. 73-74. Carsija. Marché de Sarajevo. 75-76. Murad de Visoko, un fauconnier de 98 ans avec son faucon. 77. Un bosniaque en grand costume. 78. Le baron de Schilling et ses aides. 79. Le haras de Sarajevo. 80-81-82. Etalon de pur sang arabe

Un Grand prix de tir aux pigeons fut organisé en 1895 en Bosnie-Herzégovine, le premier dans les Balkans, sur le modèle du Grand Prix de Monaco et par les mêmes organisateurs : Henri Moser, Blondin, le chevalier de Horowitz et le baron de Pereira. Henri Moser (1844)1923) fut un diplomate suisse, célèbre chasseur et auteur de nombreux récits de voyage en Asie centrale. Le protecteur et mécène en était Benjamin de Kallay, ministre de Bosnie-Herzégovine à Vienne - puisque depuis quelques années, cette partie des Balkans était passée sous domination autrichienne au grand scandale de la Serbie et de ses alliés russes. Les différents prix atteignaient la somme cumulée de 50.000 francs or. Le comte Gajoli fut déclaré vainqueur et empocha 4.000 francs. 2000 pigeons auraient été capturés dans les montagnes avoisinantes :

"le pigeon de Bosnie est en effet très proche parent de celui qui sert au tir en Angleterre, le blue-rook, qui se distingue par la rapidité foudroyante de son départ. Ce pigeon, sorte de bizet sauvage, se trouve en Bosnie dans de vastes cavernes... On bouche à l'aide d'un filet les ouvertures des grottes et l'on effraie les oiseaux qui, prenant leur volée, doivent rester dans les mailles de l'engin." Le Sport universel, p. 8    

Pour attirer les clients dans cette grande région de chasse susceptible de développement pour le tourisme cynégétique de l'époque, Henri Moser organisa des chasses au faucon et une partie de chasse à tir dans la montagne avoisinante avec des gardes locaux.

Le photographe Georges Delton établit le présent et très rare album qui manque à la BnF. Il était le fils de Louis Jean Delton, membre du Jockey Club de Paris, qui lança la photographie hippique en France. Ses photographies des années 1860, de jockeys, d'attelages royaux ou remarquables lui valurent une grande célébrité et sont considérées avec attention par les amateurs de photographie primitive. Delton ouvrit deux établissements, l'un à Paris près de l'avenue Foch d'abord, puis l'autre à Nice sur la Promenade des Anglais comme l'atteste l'étiquette au contreplat du présent volume. La famille Delton possédait aussi le Sport universel illustré qui assurait la "couverture" de nombreuses activités sportives. On se souviendra d’ailleurs de la passionnante exposition du Musée de la Chasse présentée en 2014 et intitulée “Voilà les Delton”.

Dans cette atmosphère digne d'un roman de Sherlock Holmes ou d'Agatha Christie, on ne peut qu'être impressionné par la passion forcenée de cette élite européenne pour un loisir cruel mis en scène sur le lieu même où se noua quelques années plus tard le sort de l'Europe.

BKS : 5104

 

Plus d'informations : jean-baptiste@deproyart.com

 

Exposition publique à la librairie sur rendez vous uniquement