FLAUBERT, Gustave

 

Prix sur demande €

FLAUBERT, Gustave

Madame Bovary. Mœurs de province

Paris, Michel Lévy, 1857

L'UN DES EXEMPLAIRES SUR VÉLIN FORT, AVEC UN ENVOI À STANISLAS LÉDIER, DÉPUTÉ NORMAND, QUE FLAUBERT SOLLICITA ET QUI LE SOUTINT DURANT LE PROCÈS DE MADAME BOVARY

ÉDITION ORIGINALE

Exemplaire de premier tirage avec la faute Senart au lieu de Senard  

Deux parties en un volume in-12 (178 x 118mm)

TIRAGE : un des rares exemplaires sur vélin fort  

ENVOI autographe signé (à l'encre brune, sur le faux-titre) :   

                  À Mr Lédier, cordial hommage de l'auteur Gustave Flaubert  


RELIURE DE L'ÉPOQUE. Dos de maroquin aubergine, filets dorés, plats de papier marbré, tranches mouchetées. Étui, chemise 

Stanislas Xavier Sylvain Lédier (Bacqueville, 1798-Paris, 1873) fut député au Corps législatif de la Seine-Inférieure de 1852 à 1870, propriétaire et maire de Bacqueville-en-Caux, à quinze kilomètres au sud de Dieppe. Il prit part à l'établissement du régime impérial qu'il soutint de ses votes, ayant obtenu sa propre réélection le 22 juin 1857 contre un candidat républicain. Il fut battu, le 24 mai 1869 par un orléaniste. Au tout début de l’année 1857, Flaubert, souhaitant éviter un procès suite à la publication de son roman dans La Revue de Paris, sollicite, dans la même journée (2 janvier 1857), le député Lédier, Gustave Rouland (ministre de l’instruction publique) et Collet-Maigret (directeur de la police). Le procès eut tout de même lieu, mais Flaubert fut acquitté le 7 février 1857.

BIBLIOGRAPHIE : Clouzot, Guide du bibliophile français, p. 121 -- Vicaire, Manuel de l'Amateur de livres du XIXe siècle, III, pp. 721-723 -- Carteret, Le Trésor du bibliophile romantique et moderne, I, pp. 263-265 -- A. Lambiotte, Le Livre et l'estampe, 1957, n° 12, p. 328-332

BKS : 4987

Plus d'informations : jean-baptiste@deproyart.com

 

Exposition publique à la librairie sur rendez vous uniquement