FICHTE, Johann Gottlieb

 

800 €

FICHTE, Johann Gottlieb

Die Bestimmung des Menschen

Berlin, Voss, 1800

TEXTE IMPORTANT DANS L'HISTOIRE DE L'IDÉALISME ALLEMAND, TRÈS AGRÉABLEMENT RELIÉ

ÉDITION ORIGINALE  
In-12  
COLLATION : [I]-VI ; [1]-338
RELIURE DE L'ÉPOQUE. Dos et coins de maroquin bleu à grain long, plats de papier marbré, tranches jaunes

Les Principes de la doctrine de la science, publiés en 1793 et considérés comme le point de départ de l'idéalisme allemand, avaient connu un immense succès. Mais leur hermétisme profond n'en rendait pas l'accès aisé. Fichte voulut donc, avec La Destination de l'homme, mettre à portée du public cultivé les aspects les plus difficiles de l'idéalisme. Il s'était rallié à la Révolution française. Ses adversaires l'appelaient le "Robespierre allemand". En 1799, ils l'accusèrent d'athéisme et le contraignirent à quitter sa chaire d'Iéna. Die Bestimmung des Menschen répond à cette accusation sous la forme d'un dialogue philosophique divisé en trois parties nommées : Doute, Savoir et Croyance.

BIBLIOGRAPHIE : préf. de Jean Hyppolite, La Destination de l'homme, Paris, 1965 -- préf. de J.-C. Goddard, nouvelle traduction, Paris, Flammarion, 1995 -- L. Vincenti, "L'oeuvre de Fichte et la destination de l'homme", Revue de l'enseignement philosophique, n° 3, janv.-fév. 1996, pp. 19-31

BKS : 5167

Plus d'informations : jean-baptiste@deproyart.com

 

Exposition publique à la librairie sur rendez vous uniquement