ARAGON, Louis

 

950 €

ARAGON, Louis

Élégie à Pablo Neruda

Paris, N.R.F, 1966

EXEMPLAIRE SUR HOLLANDE COMPLET DE SON EAU-FORTE ORIGINALE SIGNÉE D’ANDRÉ MASSON

ÉDITION ORIGINALE

In-4 raisin (326 x 254mm)
TIRAGE : un des 32 exemplaires sur papier de Hollande, deuxième papier, celui-ci numéroté 28
COLLATION ET ILLUSTRATION : 38 pp., 1 eau-forte originale numérotée 28/52 et signée d’André Masson, 2 reproductions de dessins d’André Masson dans le texte, 3 reproductions de dessins du même artiste dont un à double page, 2 eaux-fortes d’André Masson tirées en vert à double page,
BROCHÉ, sous papier cristal

Le jour de la signature du Pacte germano-soviétique, le 23 août 1939, Louis Aragon écrit un article éminemment à charge contre le gouvernement français. Le P.C.F. et la presse communiste sont d’office mises hors-la-loi. Aragon se réfugie à l’ambassade du Chili caché par Pablo Neruda (1903-1973) alors en poste comme consul. Les deux poètes s’étaient rencontrés à Paris en 1937 dans un groupe d’intellectuels en préparation d’un congrès mondial contre le fascisme.

Ce fut à la suite d’un tremblement de terre qui détruisit la maison de Pablo Neruda que Louis Aragon composa ce livre en 1965. Les tremblements du monde trouvèrent un écho poétique dans leurs vers réciproques à l’image de Jean Ferrat qui enregistra La Complainte de Pablo Neruda, écrite par Louis Aragon

BIBLIOGRAPHIE : Pablo Neruda, J'avoue que j'ai vécu, p.196 -- Louis Aragon, Élégie, p.13 -- Laetitia Boussard, De Louis Aragon à Pablo Neruda : croisements et transtextualité, p. 1-5

BKS : 12562

Plus d'informations : jean-baptiste@deproyart