CÉLINE, Louis-Ferdinand

Mea Culpa [suivi de :] La Vie et l'oeuvre de Semmelweis

Paris, Denoël et Steele, 1937.

LE RETOUR D'URSS DE CÉLINE : SON TROISIÈME ET DERNIER GRAND TEXTE D'AVANT-GUERRE.

 

BEL EXEMPLAIRE SOIGNEUSEMENT RELIÉ

ÉDITION ORIGINALE 

 

In-8 (182 x 117mm). Titre imprimé en rouge et noir

 

TIRAGE : exemplaire n° 129, un des cent sur alpha

 

RELIURE SIGNÉE DE MONTECOT. Dos et bandes de maroquin noir, filets dorés, tranche supérieure dorée, non rogné, couverture et dos conservés

En 1936, année de parution de Mort à crédit, Céline est invité en Russie, notamment sous l'influence d'Elsa Triolet, pour toucher ses droits d'auteur. Il écrit à son retour son premier pamphlet, Mea culpa, charge impitoyable contre le régime soviétique, la même année que le Retour de l'URSS d'André Gide. Le style est le même que celui de ses deux premiers romans :  " La grande prétention au bonheur, voilà 1'énorme imposture ! C'est elle qui complique toute la vie ! Qui rend les gens si venimeux, crapules, imbuvables. Y a pas de bonheur dans l'existence, y a que des malheurs plus ou moins grands, plus ou moins tardifs, éclatants, secrets, différés, sournois... " 

 

La Vie et l'oeuvre de Semmelweis est le titre de sa thèse de médecine, auparavant publiée, en 1924.