CAMOES, Luis de

Os Lusiadas do grande Luis de Camoens

Lisbonne,  Pedro Crasbeek, 1613

RARE. SEPTIÈME ÉDITION D’UN DES TEXTES MAJEURS DE LA POÉSIE OCCIDENTALE.

 

LA PREMIÈRE BIOGRAPHIE DE CAMOES

Septième édition

ÉDITION ORIGINALE de la biographie de Camoes par Pedro de Mariz. Édition originale du commentaire de Manuel Correa

 

In-8 (177 x 120mm)

RELIURE : vélin moderne

Manque le feuillet A8

C’est dans cette édition que parut la première fois la biographie de Camoes, sous le titre de Ao Estudioso da Liçao Poetic. On lui doit d’avoir transmis à la postérité le peu de choses connues sur cet énigmatique aventurier épris de vers.

 

Toutes les premières éditions des Lusiades, depuis l’édition originale mythique de 1572 jusqu’à celle-ci, sont légendairement rares. Depuis 1977, ne sont apparus sur ABPC qu’un exemplaire de l’édition de 1608 et un autre exemplaire de cette même édition de 1613.

 

Luís de Camões (1524 ? - 1580) est l'un des plus grands poètes portugais. Il partit en 1547 comme soldat pour le Maroc, passa ensuite seize ans en Orient (mer Rouge, Moluques, Goa, Macao), où il composa ses Lusiades. Il mourut au moment de l'annexion de son pays par l'Espagne. Comme Shakespeare pour la langue anglaise, il fait l'objet d'un culte national. Sa vie aventureuse, aux quatres coins du si bref empire colonial portugais, a certes contribué à sa gloire. Mais ce sont surtout les Lusiades qui lui ont donné rang parmi les grands poètes occidentaux. Sa poésie est fortement teintée d'italianisme et directement influencée par Pétrarque comme en témoignent les sonnets des Rimas, son autre grande oeuvre poétique. 

 

Les Lusiades, immense poème épique rassemblant la geste de Vasco de Gama et les légendes de l'histoire du Portugal, est le grand classique des lettres portugaises, à placer aux côtés de Homère, Dante et Shakespeare sur la scène de la littérature universelle. L’autre grand poète portugais, Fernando Pessoa, avait fait voeu, dans sa jeunesse, de devenir un “super Camoes”.

RÉFÉRENCES : Brito Aranha, Obra Monumental de Camoes (1887), No 18 -- J. do Canto, Colleccao Camoeneana, No 18 -- Brunet, Manuel du Libraire, I, 1516