LEUSDEN, Johannes

Philologus Hebraeo. Mixtus, una cum spicilegio philologico...

Bâle, E. & J. R. Thurnisios, 1739

PHILOLOGIE ET COUTUMES JUIVES AU TEMPS DE SPINOZA.

 

BEL EXEMPLAIRE RELIÉ EN VÉLIN D’ÉPOQUE

[suivi de :] Du même auteur, Philologus hebraeo-graecus generalis... Editio Tertia, même adresse

 

Quatrième édition

 

In-4 (196 x 156mm). Texte en latin. Citations en hébreu

 

ILLUSTRATION : 8 gravures à l’eau-forte imprimées à pleine page et une petite gravure de numismatique

RELIURE DE L’ÉPOQUE. Vélin ivoire, dos à nerfs, tranches mouchetées de rouge

PROVENANCE : Fr. Bonnard (ex-libris manuscrit sur le contre-plat et la page de titre)

Petit manque angulaire, trace d’une ancienne pièce de titre au dos

Johannes Leusden (1624-1699) fut l’un des importants théologiens calvinistes du Siècle d’or hollandais. Il publia de nombreux ouvrages de philologie hébraïque et grecque ainsi qu’une nouvelle traduction de la bible. Il enseignait la théologie à Utrecht, sa ville natale, mais fréquentait assidûment les milieux intellectuels juifs d’Amsterdam. Spinoza fut son exact contemporain. L’une des planches, intitulée “vestes sacerdotales” n’est pas sans rappeler certains tableaux de Rembrandt, notamment L’Homme au turban.

 

Toutes les premières éditions du Philologus Hebraeo de Leusden sont aussi rares les unes que les autres. L’ouvrage fut d’abord publié en 1663. Le second texte, relié avec le premier, est bien une entité typographique différente du premier. Mais ces deux textes furent imprimés la même année chez le même éditeur, ce qui explique leur réunion.