CAMUS, Albert

 

6000 €

CAMUS, Albert

L' été

Paris, Gallimard, Les essais LXVIII, 1954

UN DES VINGT-CINQ EXEMPLAIRES DE TÊTE SUR HOLLANDE.

EXEMPLAIRE BROCHÉ, NON COUPÉ, TEL QUE PARU

ÉDITION ORIGINALE

In-8 (186 x 126mm)
TIRAGE : un des vingt-cinq exemplaires de tête sur vélin de Hollande, celui-ci numéroté 18
BROCHÉ, non rogné, non coupé

Le titre de ce recueil rappelle la saison essentielle de Camus. Les nouvelles qui le composent furent écrites dans la même veine que celles de Noces. Camus revient régulièrement dans son oeuvre, à cette Méditerranée solaire : “ tous les matins d'été ont l'air d'être les premiers du monde. Tous les crépuscules semblent être les derniers”. Le voyageur visite Oran, “lieu sans poésie” dont les rues “sont vouées à la poussière, aux cailloux et à la chaleur” avant “d'aller boire l'anisette sous les voûtes du port” d’Alger. Les dernières pages sont un “Retour à Tipasa”, seize ans après Noces (1939).

BKS : 7138

 

Plus d'informations : contact@deproyart.com