MORÉAS, Jean

 

1800 €

MORÉAS, Jean

Le Pélerin passionné

Paris, Léon Vanier, 1891

AU COEUR DU SYMBOLISME. D'UN POETE A L'AUTRE, DE L'ELEVE AU MAITRE : ENVOI DE MOREAS A THEODORE DE BANVILLE

ÉDITION ORIGINALE  In-12 (187 x 118mm) ENVOI : "A mon cher maître Théodore de Banville, son toujours féal, Jean Moréas" (à l'encre brune, sur la page de faux-titre)
RELIURE : dos à la bradel en maroquin bleu, couverture et dos conservés, non rogné

PROVENANCE : colonel Sickles (Paris, 20 novembre 1990, V, n° 1939)  Dans son Manifeste du symbolisme, paru dans le Figaro en 1886, Jean Moréas prend la défense du courant symboliste contre celui des décadents :   "Nous avons déjà proposé la dénomination de symbolisme comme la seule capable de désigner raisonnablement la tendance actuelle de l'esprit créateur en art. Cette dénomination peut être maintenue. Disons donc que Charles Baudelaire doit être considéré comme le véritable précurseur du mouvement actuel ; M. Stéphane Mallarmé le lotit du sens du mystère et de l'ineffable ; M. Paul Verlaine brisa en son honneur les cruelles entraves du vers que les doigts prestigieux de M. Théodore de Banville avaient assoupli auparavant".

BKS : 3636

 

Plus d'informations : contact@deproyart.com