MALRAUX, André

Antimémoires

Paris, Gallimard, 1967

EXEMPLAIRE AGRÉABLEMENT RELIÉ

ÉDITION ORIGINALE

In-8 (201 x 137mm)
TIRAGE : exemplaire sur vélin pur fil Lafuma-Navarre. Celui-ci numéroté 109

RELIURE SIGNÉE DE DEVAUCHELLE. Maroquin bleu, composition à l’acrylique sur chacun des plats, filet doré en encadrement, dos long orné, tranche supérieure dorée, non rogné, couvertures et dos conservés

Introduction ensemble Malraux :
“Sous le titre tardif de Miroir des limbes, Malraux, en 1976, réunit des oeuvres parues séparément dans les années précédentes : Antimémoires (1967), Les Chênes qu’on abat (1971), La Tête d’obsidienne et Lazare (1974), Hôtes de passage (1975) ; en appendice, les Oraisons funèbres, pour la plupart publiées en 1971. Le Miroir des limbes ne suit pas l’ordre de ces publications : si la première partie, Antimémoires, reprend l’oeuvre la plus ancienne, la seconde, La Corde et les Souris (1976), débute par les trois chapitres d’Hôtes de passage, se poursuit par Les Chênes qu’on abat et La Tête d’obsidienne, et s’achève sur Lazare, suivi des Oraisons funèbres. Une telle ordonnance est le premier signe d’une volonté artistique : construire un ensemble nouveau à partir de livres anciens redistribués. Mais ceux-ci ont d’abord vécu leur vie propre” (Oeuvres complètes III, p. 1117)

BKS : 7148

 

Plus d'informations : contact@deproyart.com