FORTIS, Alberto

 

2500 €

FORTIS, Alberto

Delle Ossa d’Elefanti e d’altre Curiosità naturali de’ Monti di Romagnano nel Veronese

Venise, nella Stamperia Turra, 1786

TRÈS RARE PUBLICATION SUR LES OS D’ÉLÉPHANT PAR LE VOYAGEUR NATURALISTE ITALIEN ALBERTO FORTIS

ÉDITION ORIGINALE

In-8 (200 x 142mm). Texte en italien
COLLATION : (1) f., 85 pp.
ILLUSTRATION : une planche gravée dépliante reliée à la fin

RELIURE D’ATTENTE DE L’ÉPOQUE. Cartonnage souple de papier bis, dos muet, à toutes marges
PROVENANCE : Jean Denis François Camus (mention de sa main à l’encre brune sur le contreplat : “donné par l’auteur à Venise ce 24 janvier 1792”)

Légère trace sur le plat inférieur

Giovanni Battista Fortis, dit Alberto Fortis (1741-1803) fut un naturaliste et cartographe italien. Natif de Padoue, il reçut une éducation religieuse au sein de l’ordre des ermites de Saint-Augustin. Son intérêt pour l’histoire naturelle et la géologie lui valut un retour à la vie laïque, grâce à l’intervention du pape Clément V. Il put ainsi se consacrer à l’écriture et aux voyages, notamment en Dalmatie dont il tirera Viaggio in Dalmazia dell' Abate Alberto Fortis (Venise, 1774). Fortis était membre de la Società Italiana, de l’Académie de Padoue et fut élu membre de la Royal Society à Londres en 1795. Il s’établit ensuite à Bologne comme libraire durant les dernières années de sa vie.

Delle Ossa d’Elefanti est une lettre adressée au naturaliste allemand Joseph Paul von Cobres (1746-1823), chevalier impérial, collectionneur et mécène des sciences et des arts. Elle a pour sujet les ossements fossiles de la grande collection du comte Giovanni Battista Gazzola. Ces fossiles, composés d’os de divers animaux dont des éléphants, avaient été trouvés au mont Serbaro. On y trouve la gigantesque et fameuse molaire d’éléphant, illustrée par la gravure dans ce livre. Georges Cuvier citera plusieurs fois l’étude de Fortis dans ses Recherches sur les ossemens fossiles de quadrupèdes (Paris, 1812, t. II, pp. 8 et suiv.).

Jean Denis François Camus (1752-1814) était l’évêque d’Aix-la-Chapelle ; il fut nommé par Napoléon Ier après avoir été vicaire général des diocèses de Nancy et de Meaux. Membre de plusieurs sociétés savantes de France, d’Allemagne et d’Italie, il effectua de nombreux voyages durant les vingt dernières années de sa vie. Il eut pour correspondants nombre de savants italiens. Il se vit donner cet exemplaire par Fortis lui-même lors d’un séjour à Venise au début de l’année 1792, comme en atteste l’inscription à l’encre au contreplat.

RÉFÉRENCES : Jean-Baptiste Huzard, Bibliothèque-Huzard, 1843, I, n° 2187 -- Curtis P. Schuh, Bio-bibliography of Mineralogy and Crystallography, 1993 : “Fortis, Alberto-4”

 

BKS : 6859

 

Plus d'informations : jean-baptiste@deproyart.com

 

Exposition publique à la librairie sur rendez vous uniquement