CONSTANT, Benjamin

 

300 €

CONSTANT, Benjamin

Mélanges de littérature et de politique

Paris, Pichon et Didier, 1829

PASSIONNANTE LECTURE :

TESTAMENT POLITIQUE ET LITTÉRAIRE DE BENJAMIN CONSTANT

ÉDITION ORIGINALE

In-8 (215 x 133mm)
COLLATION : XIV pp. (faux-titre, titre, préface), 483 pp. Sans l’errata présent dans certains exemplaires
RELIURE : dos à la bradel de papier ivoire à l’imitation de la peau de vélin, plats de papier noir, témoins, doublure et gardes de papier ciré rose, couverture conservée

Ces Mélanges rassemblent vingt “morceaux de politique ou de littérature” (page V), parus en périodiques, refondés ou inédits. Certains sont consacrés à Rousseau, Chateaubriand, Napoléon, Schiller, Goethe et Madame de Staël (près de quarante pages). La préface constitue à elle seule un manifeste du libéralisme : “J'ai défendu quarante ans le même principe, liberté en tout, en religion, en philosophie, en industrie, en politique : et par liberté, j'entends le triomphe de l'individualité, tant sur l'autorité qui voudrait gouverner par le despotisme, que sur les masses qui réclament le droit d'asservir la minorité à la majorité” (page VI). Avec la publication de cet ouvrage, Benjamin Constant espérait obtenir un fauteuil à l’Académie française.

RÉFÉRENCES : Clouzot, Manuel du bibliophile français, p. 71 -- L. Carteret, Le Trésor du Bibliophile romantique et moderne, I, 180

 

BKS : 11445

 

Plus d'informations : contact@deproyart.com

 

Exposition publique à la librairie sur rendez vous uniquement