HELMAN, Isidore-Stanislas

Faits mémorables des empereurs de la Chine, tirés des Annales chinoises...

d'après les dessins originaux de la Chine, tirés du cabinet de M. Bertin, Ministre et ancien Secrétaire d'Etat

Paris, chez l'auteur et chez Ponce, 1788

REMARQUABLE EXEMPLAIRE DES DEUX SUITES DE GRAVURES DE HELMAN : IMPRIMÉES SUR GRAND PAPIER, MISES EN COULEURS À L'ÉPOQUE,  ET TRÈS GRANDES DE MARGES.   

ANCIENNES COLLECTIONS JEAN FURSTENBERG ET OTTO SCHÄFER.   

LA CHINE VUE D'EUROPE AU SIÈCLE DES LUMIÈRES

[suivi de :] Abrégé historique des principaux traits de la vie de Confucius, célèbre philosophe chinois... d'après les dessins originaux de la Chine envoyés à Paris par M. Amiot Missionnaire à Pékin et tirés du Cabinet de M. Bertin... Paris, chez l'Auteur et chez Ponce, [1788]  

ÉDITIONS ORIGINALES, ouvrage entièrement gravé  

2 ouvrages en un volume in-folio (370 x 255mm)  
COLLATION ET ILLUSTRATION : titres gravés placés dans un encadrement aquarellé de jaune, feuillet de dédicace à la comtesse d'Artois avec un bandeau gravé à ses armes d'après C. Monnet et mis en couleurs, 48 planches, soit 24 pour chaque ouvrage, toutes gravées par Helman, avec les textes explicatifs gravés en regard et placés dans des encadrements aquarellés de jaune, TOUTES LES PLANCHES ONT ÉTÉ SOIGNEUSEMENT AQUARELLÉES À L'ÉPOQUE  
TIRAGE : l'un des quelques exemplaires sur papier de Hollande et aquarellé, comme précisé à la justification du premier ouvrage : "in-4 en feuilles 12 livres, et broché en carton 13 livres, sur le papier vélin en feuilles 18 livres, sur le papier de Hollande peint à l'aquarelle 48 livres"

RELIURE DE L’ÉPOQUE. Dos long et coins de maroquin rouge, encadrement d'une roulette dorée, dos très orné et doré avec un fer “pagodique” au centre, tranches mouchetées, quelques témoins ont été conservés. Étui moderne

Isidore-Stanislas Helman, né à Lille en 1743 et mort en 1797, apprit son art auprès de Philippe Le Bas. Il se fit d'abord connaître par des vignettes gravées d'après Cochin avant de briller dans la reproduction des tableaux pour les catalogues de vente des années 1770-1780.  

Les dessins originaux des Faits mémorables furent exécutés par le jésuite Jean-Denis Attiret (1702-1768) conformément au souhait de l'Empereur de Chine. Ils furent gravés par Cochin à Paris pour être renvoyés en Chine par l'entremise de la Compagnie des Indes. Helman obtint la permission exceptionnelle d'en conserver quelques exemplaires qui servirent de matrice à ses gravures. Pour ce qui concerne l'Abrégé historique... de la vie de Confucius, les peintures chinoises originales – dont les gravures fidèles d'Helman dérivent – furent envoyées de Pékin par le Père Amiot (1718-1793), sinologue remarquable de la Compagnie de Jésus, au fameux Bertin (1719-1792). Ce célèbre Ministre de la Maison du roi, mécène des arts, avait la Chine dans son champ de responsabilité politique. La Vie de Confucius écrite par Amiot avait été publiée pour la première fois dans le douzième volume des Mémoires concernant l'histoire, les sciences et les arts des Chinois par les missionnaires de Pékin (Paris, 1776-1791). Amiot était aussi l'un des meilleurs connaisseurs de la musique chinoise et l'auteur d'un dictionnaire qui faisait autorité.   

Ces deux ouvrages, s'ils appartiennent au mode des chinoiseries, présentent aussi une mise en perspective conjuguée de l'histoire de l'Europe et de celle de la Chine. La vie des empereurs est comparée à celle de souverains connus. Certains comportements chinois sont mesurés à l'aune du Siècle des Lumières : "Le Philosophe de Genève qui attribuait aux Arts et aux Sciences les malheurs du Monde, pensait à peu près comme cet Empereur" (Faits mémorables, VIIIe Estampe).   

Cet exemplaire, élégamment relié à l'époque, est très grand de marges. Une seule des deux suites est passée en vente récemment à New York (20 avril 2012, n° 160). Également aquarellé à l'époque, il était de dimensions plus réduites (298 x 228mm).

RÉFÉRENCES : Cohen-de Ricci, Guide de l'amateur de livres à gravures du XVIIIe siècle, 479 -- J.-C. Brunet, Manuel du libraire, III, pp. 90-91 -- Cordier, Bibliotheca sinica, 587-588

 

BKS : 4979

 

Plus d'informations : jean-baptiste@deproyart.com

 

Exposition publique à la librairie sur rendez vous uniquement