HALÉVY, Ludovic

L’Invasion. Souvenirs et récits

Paris, Michel Lévy, 1872

SUPERBE RÉCIT. L’UNE DES DEUX GRANDES DESCRIPTIONS DE L’EFFONDREMENT DE LA FRANCE EN 1870, AVEC LA DÉBÂCLE D’ÉMILE ZOLA, AMI DE LUDOVIC HALÉVY.

EXEMPLAIRE DE TÊTE AVEC ENVOI DE LUDOVIC HALÉVY À SA BELLE-FILLE MARIANNE VAUDOYER

ÉDITION ORIGINALE

In-12 (180 x 120mm)
TIRAGE : justification manuscrite signée de l’auteur : “Un des 30 exemplaires sur grand papier n° 11”

ENVOI autographe signé sur le faux-titre :

                                               À ma chère Marianne
                                                       Ludovic Halévy

RELIURE DE L’ÉPOQUE. Dos de percaline verte, plats de papier marbré, nombreux témoins conservés
PROVENANCE : Ludovic Halévy (ex-libris)

Ludovic Halévy (1834-1908), le très célèbre librettiste d’Offenbach avec Meilhac, fut en outre collaborateur du duc de Morny qui, depuis 1861, présidait le Corps législatif. Il quitta l’administration en 1867 pour se consacrer à sa plume. C’est donc en tant qu’observateur averti qu’il rédige la présente chronique de la déroute de la France dans sa guerre perdue contre la Prusse, défaite qui eut tant d’incidences, jusqu’en 1940, sur la vie politique française.

Vers 1878, avec sa cousine Geneviève Bizet, future Mme Straus, il ouvrit le salon du 22 rue de Douai créant ainsi les fameux “jeudi de Ludovic”. Marianne Halévy, dédicataire de cet exemplaire, était l’épouse de Daniel Halévy. Elle était fille de l’architecte Alfred Vaudoyer. Leur première fille épousa Louis Joxe (1901-1991), célèbre diplomate puis ministre du général de Gaulle.

RÉFÉRENCE : G. Vicaire, Manuel de l’amateur de livres du XIXe siècle, IV, col. 5 (qui annonce à tort 50 Hollande)

BKS : 7707

 

Plus d'informations : contact@deproyart.com

 

Exposition publique à la librairie sur rendez vous uniquement