BOSSUET, Jacques Bégnigne

 

12 000 €

BOSSUET, Jacques Bégnigne

Discours sur l’Histoire universelle à Monseigneur le Dauphin

Paris, Sébastien Mabre-Cramoisy, 1681.

BEL EXEMPLAIRE RELIÉ EN MAROQUIN ROUGE, PROVENANT DE L’ANCIENNE COLLECTION JACQUES DENNERY ET SEMBLABLE À L’EXEMPLAIRE D’ÉDOUARD RAHIR.

 

L’UN DES PLUS GRANDS TEXTES DE BOSSUET QUI, SELON CHATEAUBRIAND, ILLUSTRE « L’INFLUENCE DU GÉNIE DU CHRISTIANISME SUR LE GÉNIE DE L’HISTOIRE » (Mémoires d’Outre-tombe).


 

PMM 157 : « A NOBLE SPECIMEN OF CLASSICAL FRENCH PROSE »

 

 


EDITION ORIGINALE

 

In-4 (252 x 185mm)

Vignette gravée sur la page de titre, grands bandeau et cul-de-lampe gravés par J. Jollain daprès Le Pautre, initiales gravées

COLLATION : π1 A-Z 2A-Z 3A-Z 4A-B4

 

RELIURE DU XVIIIe SIECLE. Maroquin rouge, décor doré, triple encadrement de filet avec rosette aux angles, dos à nerfs avec rosette dans les caissons, tranches dorées

PROVENANCE : Jacques Dennery (ex-libris, 1984, n° 28)

Pâle mouillure angulaire dans les premiers feuillets n’affectant pas le texte

Le Discours sur l’histoire universelle est un cours d’histoire générale composé pour l’instruction du Grand Dauphin. Après un résumé chronologique des principaux événements dans une première partie intitulée « Les époques », Bossuet retrace, dans « La suite de la religion » les étapes de l’expansion chrétienne, depuis Moïse jusqu’au triomphe de l’Église. Dans la troisième partie, « Les Empires », il étudie les empires de l’Antiquité, analyse les causes de leur grandeur et de leur décadence, leur unification par les Romains et la diffusion de l’Évangile.

 

A propos du Discours sur l’histoire universelle, Voltaire écrit : « on fut étonné de cette force majestueuse avec laquelle il [Bossuet] a décrit les mœurs, le gouvernement, l’accroissement et la chute des grands empires, et de ces traits rapides d’une vérité énergique, dont il peint et juge les nations » (Le Siècle de Louis XIV, ch. 32)

RÉFÉRENCES : Printing and the Mind of Man, n° 157 -- A. Tchemerzine, I, p. 842