JOUBERT, Joseph

 

2 200 €

JOUBERT, Joseph

Pensées, essais et maximes... suivies de lettres à ses amis et précédés d’une notice sur sa vie, son caractère et ses travaux

Paris, Librairie de Charles Gosselin, 1842.

BELLES ET ATTACHANTES RELIURES DE L’ÉPOQUE SUR LES PENSÉES DE JOUBERT :

 

LE PASCAL DU ROMANTISME

Seconde édition en partie originale, publiée par Paul de Raynal. Première édition mise dans le commerce contenant 216 nouvelles pensées et 85 lettres inédites.

 

2 volumes in-8 (205 x 135mm)

 

RELIURES DE LÉPOQUE. Dos de papier maroquiné rouge à grand décor romantique doré, plats de percaline rose

Quelques rousseurs

Joubert, né en 1754, suivit les cours d’un collège religieux de Toulouse, où il enseigna lui-même par la suite, jusqu’en 1776. En 1778, il rencontra d’Alembert et Diderot. Mais il demeure surtout célèbre pour sa longue amitié avec Chateaubriand. Il vécut entre Paris auprès de ses amis et sa retraite campagnarde de Villeneuve-sur-Yonne. De son vivant, Joubert ne publia jamais rien, mais il écrivit de nombreuses lettres, ainsi que des notes et des journaux où il reportait ses réflexions sur la nature de l’homme, la littérature, et sur d’autres sujets, dans un style poignant, volontiers aphoristique.

 

À sa mort, sa veuve confia ces notes à Chateaubriand, et en 1838 celui-ci en fit publier un choix sous le titre Recueil des pensées de M. Joubert. Des éditions plus complètes allaient suivre, ainsi que celles de la correspondance. Les œuvres de Joubert ont été traduites en de nombreuses langues (en anglais par Paul Auster).

RÉFÉRENCE : Clouzot, Guide du bibliophile français, 161